Blog

<< Retour QI

Les différents tests de QI

L’engouement pour les tests de QI fait parfois peur aux psychologues. Réduire une personne à un chiffre peut être dangereux, c’est pourquoi il est nécessaire de comprendre ce que mesurent les tests de QI. Les deux tests les plus couramment utilisés sont le test de Wechler et celui de Cattell.

Le test de Wechsler

Le Wechsler Intelligence Scale for Children ou WISC est un test élaboré par le psychologue David Wechsler (1896 – 1981). Il l’a conçu en 1949 pour les enfants âgés de 6 à 16 ans et 11 mois. Pour Wechsler, l’intelligence est définie comme « la capacité globale ou complexe de l’individu d’agir dans un but déterminé, de penser rationnellement, et d’avoir des rapports utiles avec son milieu ». Il conçoit l’intelligence comme un tout ; un test d’intelligence doit proposer plusieurs types d’opérations et une grande variété de contenus. Il existe le : WPPSI-R (1995) pour les enfants de 2 ans 9 mois à 7 ans WISC III (1996) pour les enfants de 6 ans à 16 ans et 9 mois WAIS-R pour les enfants de plus de 16 ans et les adultes. Ce test inclut des tests de performance et des test verbaux. Il dure entre 1h et 1h30 selon l’âge et la capacités du sujet. Ce test est assez fiable ; une même personne aura des résultats stables dans le temps.

Le test de Cattel

Raymond Catell (1905-1998) est un psychologue américain et britannique. À travers ses recherches, il a établi une théorie selon laquelle il existe deux formes d’intelligence  à la base des capacités cognitives humaines : l'intelligence fluide et l'intelligence cristallisée. Ses travaux l'ont conduit à dénombrer seize traits de personnalité (personality factors) mesurables. Le test de Cattell est un test aculturel (en particulier, il n’inclut pas de tests verbaux).  

i